Les caprices d'Ennairam

dimanche 30 septembre 2012

Marronnier

Après un silence aussi long on doit traiter d'un sujet sérieux et mûrement réfléchi.

C'est le moment de  boire du Lapsang Souchong avec une tartine de confiture d'abricots, celle où l'amande se retrouve au milieu des fruits, en regardant le chat dehors,  poils adoucis, guetter l'ouverture de la porte pour se protéger de la pluie.

Pas d'image de la fine tasse en porcelaine de Limoge ou de l'abri de jardin,  j'ai déjà indiqué que mon petit compact avait succombé en randonnée,  à l'arrivée difficile à un col, quant au reflex, il attend patiemment que je fasse nettoyer le capteur.

La veille de la rentrée, avisant mes cheveux gris dans le miroir du salon, je les ai trouvés tristes et me suis décidée à les teindre avec un produit acheté un an plus tôt dont je différais toujours l'usage.
Quelques jours plus tard ma  voisine de huit ans s'écrie en me voyant "Tu as fait une couleur !" Répondant par l'affirmative à son exclamation souriante, je lui demande si celà lui plait.

"Oui ! Il ne te reste plus qu'à acheter la crème qui fait rajeunir !".


La couleur, c'est "marron sauvage".

 

 

 

Posté par Ennairam à 16:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 15 août 2012

Oh my God !

C'est le thème de la photo du mois, que vous trouverez ici et là

 

P1060594

Une auberge dansle Tyrol. Ces deux types ont chanté "Take me home country roads" avec des voix beaucoup plus profondes et modulées que l'original. La photo est floue, et depuis, j'ai cassé le petit appareil compact que j'emporte toujours en randonnée...

 

100driiine, A&G, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anita, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, Annick, Aparça, Arwen, Aude, Ava, Babou, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Cara, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cécile, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Chris et Nanou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, David et Mélanie, DNA, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, Egedan, Elapstic, Emily58, Emma, Escapade en Tunisie, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hélène d'avril, Hibiscus, Isabelle, Isabelle et Gilles, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaGodiche, Laura, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Le-Chroniqueur, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Ludovic_P, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, M'dame Jo, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Minicecile, Mistinguett, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nikit@, Nomade57, Nora, Olivier, Ori, Où trouver à Montréal ?, Ovan, Petite Marie, Pilisi, Quelbazar, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Surfanna, Tam, Tambour Major, Terhi Schram, Testinaute, The Mouse, The Parisienne, Titem, Typh', Un jour une rencontre, Valoutyne, Vanilla, Véro Beramelo, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha.

Posté par Ennairam à 12:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 13 août 2012

Méli-mélo d'été

 

Mon fils le deuxième, à la fin de son premier jour de travail d'été, m'a instruite sur les diverses manières de construire les caveaux : à l'ancienne avec coffrage ou en prémoulé comme les piscines.

La façade de mon immeuble a été ravalée en ocre et moutarde, le revêtement de la piscine refait en bleu ciel, j'ai installé devant ma porte un olivier  dans un grand pot de céramique vert, j'ai l'impression de me baigner dans une affiche publicitaire.

Les tomates de mon jardin mettent du temps à murir, elles ont toutes des noms étranges et des couleurs bizarres.

Je viens de finir "Que font les rennes après Noël" qui me parait une très saine lecture de plage (et plus si affinités).

Ce soir il y avait une queue monstre à Utopia Tournefeuille, c'était pour "des abeilles et des hommes", cela tombe bien, j'allais voir "Le prénom" et j'ai ri comme une Madeleine.

Les vaches autrichiennes n'ont pas de cornes, c'est toute mon imagerie d'Epinal qui est chamboulée, je viens de me rendre compte que beaucoup de Françaises n'en ont plus non plus...pis encore : même les taureaux en seraient privés !

 

 

P1060603

 

Posté par Ennairam à 22:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 15 juin 2012

La photo du mois ...Transparences

Conques

 Conques un matin d'octobre, Vitraux de Pierre Soulages

 

 

AILLEURS

 

 

100driiine, A&G, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexanne, Alexinparis, Alice Wonderland, André(eric)Fernandes, Anita, Anne, Anne Laure T, Anne-Cécile, Annick, Aparça, Arwen, Aude, Ava, Babou, Batilou, Bestofava, Blogoth67, Cara, Carnets d'images, Caro, Carole In England, Cathy, Cécile, Cekoline, Céliano, Céline in Paris, Cessna, oui !, Champagne, Chris et Nanou, Clara, Coco, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dan, David et Mélanie, DNA, Dorydee, Dr CaSo, Dreamteam, E, Egedan, Elapstic, Emily58, Emma, Escapade en Tunisie, Filamots, Flo, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Guillaume, Hélène d'avril, Hibiscus, Isabelle, Isabelle et Gilles, J'adore j'adhère, Jean Wilmotte, jen et dam, Karrijini, Krn, Kyn, Kyoko, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Nantaise, La Papote, La Parigina, LaGodiche, Laura, Laure, Laurent Nicolas, Lauriane, Lavandine, L'Azimutée, Le Mag à lire, Le-Chroniqueur, Les petits supplices !, Les voyages de Lucy, Les voyages de Seth et Lise, Les zinzins, Lesegarten, Leviacarmina, Lhise, Lost in London, Louiki, Louisianne, Lucile et Rod, Ludovic_P, Lyonelk, M, M.C.O, magda627, Maïder, Mamysoren, Manola, Marion, M'dame Jo, Melting Pot, Mgie les bons tuyaux, Minicecile, Mistinguett, Narayan, Nataru, Nathalie, Nicky, Nikit@, Nomade57, Nora, Olivier, Ori, Où trouver à Montréal ?, Ovan, Petite Marie, Pilisi, Quelbazar, Renepaulhenry, Sébastien, Sephiraph, Sinuaisons, Skipi, Stephane08, Stéphie&lesCacahuètes, Surfanna, Tam, Tambour Major, Terhi Schram, Testinaute, The Mouse, The Parisienne, Titem, Typh', Un jour une rencontre, Valoutyne, Vanilla, Véro Beramelo, Violette, Viviane, Xavier Mohr, Xoliv', Zaromcha.

 

Posté par Ennairam à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 10 juin 2012

A l'Anglaise et à bâtons rompus

 

Passant devant un petit collectif neuf l'autre soir, j'avise une annonce et colle mon nez à la vitre pour voir l'objet décrit ; "Triplex 90m2 cuisine US, terrasse au sud, parking aérien, 3 ch, sdb, sd...etc". La cuisine US ou américaine est une cuisine ouverte sur le living-room, par extension, on donne ce nom à sa forme ici rudimentaire : un évier posé sur un placard dans un coin du séjour. Quelques secondes aussi pour comprendre que le parking aérien n'est nullement suspendu dans les airs au dessus de l'immeuble mais à côté de celui-ci et sans abri.

Mon ami Ellsworth m'a appris que les Américains, lorsqu'ils emploient un vocabulaire grossier, ajoutent "Pardon my French !". Selon mon amie Astazou, cela ferait partie du "French bashing", en vogue chez nos cousins de l'autre côté de l'Atlantique, particulièrement depuis l'affaire que l'on sait. Je suis dubitative.

A propos de doute, je comptais  assister à une conférence à Météo France jeudi soir, "La fabrique du doute", las ! cette soirée à laquelle je me préparais  depuis plusieurs jours a été annulée pour cause de prise d'otage. Revenons  à la loi de Murphy : « Si une chose peut mal tourner, elle va infailliblement mal tourner. » et ses diverses intérprétations.  Lorsque je commence ma journée, je ne peux jamais savoir comment elle va se terminer, c'est le sel de la vie ou son piment d'Espelette. D'ailleurs le lendemain, ayant rendez-vous avec ma banquière, j'ai trouvé tous les employés devant la porte depuis deux heures attendant qu'un spécialiste vienne à bout de la serrure qui avait été forcée.

Le père de mon amie G.  a fait preuve de bon sens en faisant apposer auprès d'une superbe fontaine de pierre qu'il avait fait remettre en état dans le village dont il était maire, le panneau  "EAU DANGEREUSE A BOIRE". J'interroge : on me répond que "EAU NON POTABLE" ne suffit pas : non potable, on peut être tenté d'en boire. Me revient à l'esprit, ce que l'on m'a enseigné en formation : le cerveau ne comprend pas immédiatement la négation (vient alors l'exemple classique : ne pensez pas à un éléphant).

Filerai-je à l'Anglaise pour ne pas terminer ce billet décousu ?

Si le passant qui a forcé la serrure du réservoir de ma datcha, hier entre 15h et 20h  et abandonné le bouchon par terre à côté d'une bouteille d'eau Mont Roucous dans laquelle subsistent des restes d'huile de vidange, pouvait me dire s'il a vidé un litre et demi de la dite huile dans le réservoir ou s'il comptait le siphoner, ou enfin quelle était son intention ou sa motivation ? je ne serais plus dans le doute. Bref, cette eau, pour sûr est dangereuse à boire ! (Sur les conseils d'un ami garagiste je me suis contentée d'aller faire le plein pour diluer ...)

 

 

 

Posté par Ennairam à 10:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]



mardi 15 mai 2012

There's a lady she thinks...

La photo du mois avait pour thème l'escalier...
A Cerbère, l'Hôtel du Belvédère et du rayon vert.

 

stair

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grimpez aussi là-haut ...

E,
M,

Posté par Ennairam à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 7 mai 2012

Le temps du changement

 

La déchetterie, comme les magasins de bricolage, est surtout fréquentée par des hommes. Mon ami Ellsworth me disait l'autre jour que la vie des femmes françaises devait être un enfer à devoir toujours se demander comment s'habiller pour être à la mode. J'ai donc revêtu aujourd'hui un jean troué, un T-shirt orange et des gants Mapa roses pour me rendre en ce lieu et me débarasser enfin de tout ce que mon prédécesseur avait accumulé dans le minuscule laboratoire de sciences sans fenêtre où j'officie quatre heures par semaine depuis le mois de septembre.

Me voilà partie avec quatre-cents pots de yaourt en verre, cinq batteries de voiture et deux grands bacs de pots de confiture remplis de magnifiques cristaux bleus trempant dans un liquide bleu, un truc à base de sulfate de cuivre que je n'ai jamais fait réaliser à mes élèves mais que ce professeur semblait apprécier particulièrement.

Là-bas vous devez montrer vos papiers et dire ce que vous avez à déclarer (à l'entrée est indiqué "ACCES INTERDIT A TOUTE PERSONNE NON AUTORISEE"...). Timidement j'indique qu'en sus des vieux fauteuils de jardin, polystyrène et autres pots de yaourts je suis en possession de nombreux pots de bouillie bordelaise (pour minimiser).

"Nous ne prenons pas l'alimentaire ici madame!"
"La bouillie bordelaise c'est un produit chimique..."
"Alors ici par terre "

 Je me suis dépêchée d'aligner la soixantaine de bocaux avec leurs couvercles étiquetés aux noms d'élèves inconnus, rappelant des résidus d'humeurs corporelles étranges, avec la curieuse impression de réaliser une installation de Boltanski.

Auparavant je m'étais débarassée des batteries auprès d'un Roumain qui attendait en amont avec son camion et à qui j'avais déjà refilé la machine à laver en panne, mes vieux chargeurs de portables et autres ferrailles."Sarkozy c'est fini Madame !"
Oui ai-je répondu en riant. Nous nous sommes serré la main pour réparer quelque mauvais accueil fait par le président Français au président roumain.

On vote dans un mois. Je ne sais ce qui est fini et ce qui commence. Tomorrow is another day.

 

 

 

Posté par Ennairam à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 18 mars 2012

liste du weekend

 

38 témoins au Havre (magnifiques vues de la ville)
carré d'agneau à la bière au restaurant d'Utopia
pintade à la bière "chez eux" (Saint-Patrick non ?)
aller-retour à la déchetterie (ce que les gens jettent)
primevères et jardinières
nouveaux voisins
ski de fond à Nistos
encadrements de portes en marbre gris
la neige fond
cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges
cloître et jubé
Saint-Just de Valcabrère

 

P1030995

chapiteau, Saint-Bertrand-de-Comminges





Posté par Ennairam à 21:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 23 février 2012

Par le trou de l'écouteur

Cette chanson de Hubert Félix Thiéfaine (la vierge au Dodge 31) est sans doute incompréhensible pour les générations qui n'ont connu ni les PTT et autres P et T ni le 22 à Asnières.

La poste principale de ma Terre d'Envol a rouvert après quelques mois de restructuration.

Grande fut ma surprise en m'apercevant qu'elle avait été transformée en page internet dont le client serait la souris. Clic sur "envoyer retirer",  clic sur "déposer", les opérations sont annoncées à l'infinitif avec des icônes, enfin je me rappelle juste l'enveloppe, et l'on doit naviguer d'un guichet à l'autre selon les opérations à réaliser. L'ensemble est blanc gris et jaune triste, semblable à tous les intérieurs de tous les bureaux passés par la case  réforme.

Les affranchiseuses automatiques sont légion et leur corollaire inévitable : "Cet été ça va dégraisser !" annonçait une Dame de la Poste à une cliente étonnée "On nous remplace par des machines".

La poste de mon ancien quartier n'a pas été déstructurée pour le moment et je peux encore déposer un chèque et acheter un timbre auprès de la même personne.

Dégraisser, réformer, restructurer...dinosaure...mammmouth...bientôt la fin des boites alertes ?

 

 

 

 

Posté par Ennairam à 00:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 22 février 2012

366/1 "quelque chose d'écrit sur un objet"

Fin de soirée. Invités partis. Pas envie de succomber tout de suite au sommeil. Doucement dans la pénombre ma lampe  se reflète, dorée, polie, courbe et renversée sur le ventre bombé du verre à pied. Vide.

jeu d'écriture 366 réels à prise rapide (à l'avenir je vais plutôt les poster ici)

Posté par Ennairam à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Qui ronronne au salon

En quête d'un réveil, j'entre dans la boutique  "Ville-rose-stylos". Début d'après-midi, comme dans un club privé ou une banque, il faut sonner pour entrer, c'est nouveau.

J'avais eu un  réveille-matin à affichage digital et sonnerie chants d'oiseaux affligé de faux contacts qui le faisaient sonner trois jours sur quatre,  je l'ai laissé tomber pour le réveil intégré à mon téléphone cellulaire, qui a l'intéressante fonction de pouvoir programmer une heure différente par jour de la semaine.

Comment connaître l'heure la nuit sans avoir à rallumer le téléphone (dont la fonction alarme est alerte même lorsqu'il est éteint) ? j'ai  acquis un réveil à aiguille, simple, vite abandonné car trop bruyant, un autre garanti silencieux a cessé de fonctionner dès la première chute, enfin un faux vieux sans trotteuse qui n'a jamais donné l'heure exacte s'est entièrement désossé aiguilles comprises lorsque j'ai voulu changer la pile.

 

montres

 Ces  essais infructueux m'ont laissé  imaginer qu'il serait judicieux d'acheter un objet couteux donc (m'illusionné-je) fiable. J'ai avisé une pendulette que j'estimais à ma portée. Je manipule l'objet, me réjouis du fait qu'elle ne compte pas les secondes, demande comment elle sonne ; la vendeuse me répond "il ne faut pas avoir de problème d'audition, car elle ne sonne pas fort !"

Je suis partie bredouille  ... elle sonnait  assez fort pour moi mais elle était un peu trop petite pour distinguer les chiffres et trop brillante.

Continuerai-je à courir pour chercher un cadran acceptable, lisible,  sans trotteuse tonitruante ?

 

 

Posté par Ennairam à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 février 2012

Tags : la blogueuse est joueuse

Tambour Major m'a taguée ... je veux bien jouer le jeu, mais il me sera très difficile de taguer 11 personnes !


D'abord les réponses aux 11 questions :

  1. Qu’est-ce qui te démange ?
    ce qui me fait courir ...


  2. Iras-tu voter en 2012 ? Pourquoi ?
    Ma mère portait sa robe des dimanches et mon père revêtait un costume avec chemise blanche et cravate pour aller voter à la mairie du village. L'une m'a donné mon prénom à cause d'un film romantique de sa jeunesse, bien connu, que je n'ai jamais vu et l'autre a renchéri à cause de sa symbolique républicaine : ce sont les raisons archaïques qui font que je ne négligerai jamais d'aller glisser mon bulletin dans l'urne. Ensuite il y en a bien d'autres.


  3. On mange quoi ce soir ?
    Ce soir c'était petit wrap bacon poulet avec deluxe potatoes et deux barquettes de creamy sauce ...eh oui ...

  4. Rat des villes ou rat des champs ?
    Je suis née à la campagne et j'ai rêvé d'être Jacquou le croquant, l'une de mes tantes m'avait fait un plaisir immense en m'offrant des sabots de bois portugais que j'enfilais pour aller courir dans les bois. C'est sans doute mon amour de la campagne qui me fait aimer autant la ville.


  5. Que serait pour toi un monde sans électronique ?
    Qu'adviendrait-il si les principaux serveurs de la planètes étaient simultanément dynamités ?


  6. Quel est le parfum de ton gel douche ?
    Le gel douche me parait être une aberration, comme si l'on se lavait au liquide vaisselle,  alors que les pains de savon sont si pratiques et plus écologiques si je peux me permettre.  J'en utilise donc fort peu et le cas échéant j'ai un faible pour les gels parfumés à la verveine.
    Je leur préfère  les savons classiques Rogé Cavaillès ou les Monsavon à la lavande  et en ce moment j'utilise une savonnette à la violette, j'aime aussi acheter les savons artisanaux sur les marchés.

  7. Dans ton évier, là, maintenant, il y a quoi ?
    Une casserole en train de tremper car ma fille s'est cuisiné à midi du riz frit-bouilli. Sur l'égouttoir à côté : deux bols bleus "grain de riz", un bol rouge, deux paires de baguettes, un couteau à dents, une cuillère à dessert, un couvercle et une planchette à découper...ça sèche !

  8. Chèque ou CB ?
    CB pour chèques en bois ?
    J'aime bien payer en liquide ou écrire des chèques,  cependant j'utilise beaucoup la carte bleue cette illusion.

  9. Le dernier morceau de musique que tu as écouté aujourd'hui, c'était ?
    "Des armes" de Léo Ferré interprété par Noir Désir

  10. Laura Ingalls, c'était quand même une belle connasse, non ?
    je ne trouvais  pas Monsieur Ingalls sexy

  11. Le facteur sonne toujours deux fois. Et toi ?
    Voilà le drame de ma vie !

Maintenant 11 questions à poser à ...

Brol (réponses), Samantdi (réponses) , Mido, Lo Grehl,  et 7 autres qui se désigneraient volontaires et nous l'indiqueraient en commentaire.

  1. Ton plus ancien souvenir
  2. Ta lecture du moment
  3. Sucré ou salé ?
  4. Le dernier film vu au cinéma
  5. Un projet pour Pâques ?
  6. Ta dernière paire de chaussures
  7. Ton dernier fou rire
  8. Dormir à la belle étoile  ?
  9. Que penses-tu des agences postales rénovées ?
  10. Quel panneau publicitaire a attiré ton attention dernièrement ?
  11. Et Dieu dans tout ça ?


 

Posté par Ennairam à 01:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Boite alerte

 

C'est une oeuvre de Mimi Parent réalisée pour l'exposition Eros organisée par André Breton et Marcel Duchamp en 1959.
Une boite de réception pas décevante ?

P1050959

Tate Modern, Londres

 

 

 

Posté par Ennairam à 00:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 8 février 2012

mon jardin en hiver ...

PICT0020

 

 

 

PICT0008PICT0003

PICT0010

 

 

dimanche1

Zelda est passée par là

Posté par Ennairam à 06:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 7 février 2012

Enseigne-en-ville

 

Je prends le train pour aller travailler. Je marche 7 minutes, présente ma carte pastel à la borne qui couine puis j'attends debout dehors ou assise dans la cage de la gare appelée station en admirant la Lune. Il m'arrive au lieu du trottoir d'emprunter le petit chemin qui longe le ruisseau et donne à mes départs matinaux un ton bucolique.

Chaque jour je circule d'un lycée à l'autre,  de la rue Guillaume à la rue Gabriel, en passant par l'allée des Soupirs ou la rue Monplaisir, à pied ou à vélÔtoulouse.

Ma panoplie s'est enrichie d'un  vêtement de pluie, d'un gilet jaune fluo, d'en-cas divers comme les après-ski et les gants de moto. Mon cartable à l'origine une besace, remplacée par un solide sac à dos, devient ma maison avec un compartiment pour les cours et autres agenda, classeur, calculatrice ou ordinateur, un  pour les chaussures de rechange et autres items permettant de parer à toute éventualité et le dernier comme substitut de sac à main. Un "enseigne-en-ville" en quelque sorte.

 

Posté par Ennairam à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 15 décembre 2011

Le Havre février 2010

 

4430577628_94fc982e59_o

 

 

Devinez quel était le thème de la photo du mois ? et allez vous asseoir ailleurs :


 

  100driiine, 4 petits suisses dans un bol de riz, A&G, Agnès, Alex, Alexanne, Alice, Anne, Anne Laure T, Aparça , Aude, Aurélie, Ava, Babou, Belbe, Bestofava, blogoth67, Boopalicious, Calamity Scrap, Carnets d'Images, Caro, Carole In England, Caroline, Cathy Brocard, Cekoline, Celiano, Céline, Céline in Paris, Champagne, Cherrybee, Choupi, Cindy Chou, Clara, Claude, Clem et Chat, Cynthia, Doremi, Doréus en Alberta, Dorydee, Dr.CaSo, E, Edegan, El, Emma, Fabienne, Filamots, floflo, Florian, florianL, Françoise Notfar, François, Frankonorsk, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Gizeh, Glose, Guillaume, hibiscus, Hugo, Ines meralda, Isabelle, Jean WILMOTTE, Jen et dam, Karrijini, Krn, Kyn, La Fille de l'Air, La Flaneuse, La Godiche, La Madame, La Papote, La Parigina, Laurabreizh, Laure, Lauriane, L'azimutée, LE BOA BLEU , Le Loutron Glouton, Le Mag à lire, le via carmina, Le-Chroniqueur, Les voyages de Seth et Lise, lesegarten, Lhise, Lucile et Rod, M, M.C.O, magda627, Mamysoren, Mandy, Manola, Marie, Marion, Maureen, M'dameJo, Mérantaise, Meyilo, Muni57, Nathalie, Niwatori, Nolwenn, Nomade57, Noon, Nora, Olivier, Onee-Chan, Ori, Où trouver à Montréal? , Rene paul henry, Sébastien, Sephiraph, Shandara, Sinuaisons, Sprout©h, Stephane08, Stéphie & les Cacahuètes, Surfanna, Tam, Tambour Major, Terhi, The Mouse, Thib, Titem, Un jour-Montreal, Une niçoise, Urbamedia, Vanilla, Viviane, Xavier Mohr.

Vous désirez participer à La Photo du Mois ? Rien de plus simple : connectez-vous sur Facebook et rejoignez-nous. Une question ? Contactez Olivier.

Posté par Ennairam à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 16 novembre 2011

autoroute, jupe, fil blanc, etc

 

J'ai vu quatre films en cinq jours : ma fréquentation des salles obscures a donc fait un bond exponentiel puisque je les avais délaissées un certain temps.


Je ne suis pas contente. Deux films sur un cancer du cerveau, je savais à quoi m'attendre : du Docteur Françoise Gailland mis au goût du jour, sucré (vous avez remarqué que dans les supermarchés et partout on vous vante de façon très incongrue la douceur des produits, recensez en faisant vos courses, vous serez surpris, nous vivons une époque  hyperglycémique et j'ai de l'insuline dans mon frigo).

Donc, subir des couloirs d'hopitaux à perte de vue, je m'y attendais, j'aime les hopitaux, cela ne me dérange pas, mais les autoroutes pour y aller, les pare-brise avec essuie-glace et pluie savemment dosés, les regards qui en disent long en doublant un camion, les longueurs qui n'en finissent pas de ne nourrir ni l'intrigue ni l'atmosphère, non, je n'en veux plus ! des kilomètres de pellicules à garer des voitures, prendre de l'essence, utiliser les toilettes de l'autoroute ! Vais-je au  cinéma pour coller à un quotidien sans intérêt ? La prochaine fois je chronomètre le temps passé dans les embouteillages dans un film.

Autant dans "La guerre est déclarée" que dans "Toutes nos envies" on craint que le spectateur ne comprenne pas  alors on lui explique par une voix off dans le premier et par des ficelles blanches dans le deuxième : le  parfum offert à la femme qui va remplacer la mourante auprès du mari cela pourrait être touchant mais c'est tellement lourd qu'on a un peu honte lorsqu'elle fait ce geste qui aurait pu être joli de lui en vaporiser entre les seins parce que son mari aime ça - et là arrive un dessin d'enfant montrant la future famille, sans elle.

Ces deux films sont pleins à craquer de bons sentiments. C'est quoi la phrase déjà ? ...sur les bons sentiments ?

Cela n'a rien à voir mais comme j'ai eu deux heures un peu difficiles aujourd'hui, "La journée de la jupe" c'est assez jubilatoire et comment dit-on ...cathartique ? C'est approprié ?

A bientôt...

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Ennairam à 23:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 15 novembre 2011

Au bout du monde : la photo du mois

Dans la maison de mes parents il y avait une pièce où l'on n'entrait jamais. Sauf lorsque l'on recevait du monde. Glaciale l'été, froide l'hiver, elle conservait la vaisselle en pocelaine, les couverts en argents et les  verres à pied en cristal dans un buffet et un meuble recouvert d'une plaque de marbre appelé désserte.

On la réchauffait, l'hiver, par un feu de cheminée allumé dès les premières heures du jour, l'été, en ouvrant les fenêtres et en comptant sur la chaleur humaine. L'une des fenêtres, considérée comme une baie vitrée était habillée d'un voilage blanc dont le rail se coinçait parfois lorsqu'on tirait sur la ficelle à pompon pour l'ouvrir.

Qui d'entre vous n'a pas joué, enfant,  dans un immense rideau ?

 

 

P1050843

Une fenêtre de ma maison : au bout du monde ...

 

Posté par Ennairam à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 14 novembre 2011

Lundi gris

C'est  courant d'être de mauvais poil un lundi matin me direz-vous. A huit heures je ne pouvais pas prendre un petit-déjeuner avec Fitz qui  n'était pas là. J'ai ouvert la grille du lycée un peu morose, quelqu'un m'a fait signe de loin.
"-Vous venez travailler ?
-Oui
- Depuis quand ?
-Depuis septembre !
-Je ne vous avais jamais vue ! Moi C'est Ressan
-Ennairam ...Je suis prof. de maths
-Je suis agent technique, si vous avez besoin de quelque chose venez me chercher"
Souriant il m' a serré la main, d'une large main chaude.
Un simple rayon de soleil a chassé les nuages.

 

 

Posté par Ennairam à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 26 septembre 2011

du soir au matin

Sept heures du matin. Je m'engage dans  l'avenue S. mes jambes connaissent par coeur  le chemin bien que je ne l'aie pas parcouru depuis des années. Aucun bar ouvert mais sur la petite place une boulangerie s'éclaire. Il fait encore nuit lorsque j'arrive sur la placette  près du lycée. Une statue  fraichement ravalée orne une fontaine sans eau. Le poète  Goudouli ? Non, un vieil homme, entouré de jeunes visages. Quelques mots gravés sous ses pieds "Le soir de la vie".

Posté par Ennairam à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]