lundi 6 décembre 2010

jardin d'automne

J'aime la nudité de l'hiver, l'absence discrète des couleurs.Le jardinier sait que ce qu'il a omis de planter ou de semer à temps ne poussera pas, qu'il doit s'accorder aux jours et à la pluie.J'ai remisé le tuyau d'arrosage il y a déjà plusieurs semaine, hier j'ai remplacé  le salon de jardin aux teintes éclatantes par un guéridon terne,  taillé court les arbustes, défriché la bignone grimpeuse et luxuriante dont les feuilles tombaient mollement. Au printemps la glycine lancera de nouveau ses branches.A certains automnes,... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 26 novembre 2009

Humour noir et Terre d'envol

Salon de l'auto-moto, Toulouse, novembre 2009 Une précédente campagne de la sécurité routière nous montrait chacun d'entre nous dans ses gestes quotidiens. Ici c'est vous et moi, dan sons cercueil ou dans sa chambre funéraire, morgue ou dépositoire (pour la nuance entre les termes vous pouvez jeter un oeil là).  Je ne m'en lasse pas. On se demande si cet homme est aussi beau vivant que mort. Tiens, cette image me rappelle "Gran Torino" qui commence et finit par des funérailles. Au début du film le cercueil est... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 novembre 2008

Photocopies

  Je me demandais comment qualifier un sourire, alors je pense au sourire dans Alice au Pays des merveilles, et au sourire de Ségolène Royal (de Philippe Muray) que l'on m'a fait découvrir il y a peu (merci), à mon professeur de Français de sixième -une vieille dame de mon âge- qui, lorsqu'elle nous donnait un sujet de rédaction, nous faisait faire une recherche de vocabulaire en classe, et nous déconseillait les images toutes faites (un tapis de feuilles en automne ? mais voyons c'est un cliché), et je ne sais pas décrire un... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 01:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 23 août 2008

Le poids des ans

A la naissance, on pèse environ trois kilogrammes : à peu près la masse de nos cendres après incinération.
Posté par Ennairam à 09:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 10 mars 2008

scie musicale

L'autre matin, m'adonnant au repassage, j'ai réalisé que la sensation de bien-être que je ressentais, était liée au ronronnement de la machine à laver (une B*sch acquise il y a cinq ans) dans la salle de bains. Le son produit par la rotation alternative du tambour, un léger grincement  en corollaire, le très vague bruissement du linge et de l'eau mêlés, ont sur moi un  pouvoir d'apaisement. L'entretien du linge est encore souvent l'apanage des femmes.Il faudrait  lire à ce sujet "la trame conjugale" (que je... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 22:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 12 février 2008

Traversées

La route des Landes : le Nouveau Mexique sans le désert, sans les cactus.Un muret de pierres sèches,  derrière : les vignes.Mes cousins ont vieilli, moi encore plus pensent-ils.Une bague en argent et pierre de Lune.Les chambres de l'hôpital, côté ouest, ouvrent sur la maternité. A l'ouest, chambres seules, elles donnent sur les pompes funèbres. Selon l'angle où l'on se place, on peut lire "Pompes fun".Bracelet d'identité autour du poignet droit : à la fin de la vie comme à la naissance.A la place du miroir, un pastel... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 19:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 5 février 2008

dix heures

des premiers chaussonsaux pompes funèbres - à peinetrois battements de cils
Posté par Ennairam à 16:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 7 novembre 2007

le loup et l'agneau

mais pourquoi ce titre ?
Posté par Ennairam à 20:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 29 octobre 2007

Rue Saint Jean

Ce matinj'avais un rendez-vous je suis passée dans une rueoù je ne marche pas très souventelle était barréeje n'ai pas pu y aller en voiturepour me garer tout en haut du parking des Carmes.Sur le trottoir cette inscriptionen lettres blanches au pochoir "Ce matin l'automnedans le mirroirle visage de mon père"Zalez Mon père  est mortil y a vingt-trois ans aujourd'hui.Il s'appelait Jean. J'ai regardé le nom de la rue :"rue Sao Jao""rue Saint Jean" Je précise que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 12:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 18 juillet 2007

Vieillir ?

Ce n'est pas souvent drôle et on meurt à la fin. Je viens de lire "des phrases courtes ma chérie", que j'avais prêté à ma mère il y a quelques années ; elle me l'avait rendu en me disant que c'était à peu près ce qui m'attendait, et j'entame le bouquin d'Olievenstein, qu'elle avait acheté à sa parution. Je ne sais si je le lirai jusqu'au bout, tout dépendra de son (mon) intérêt : j'ai été captivée par "La mort est une question vitale" d'Elisabeth Kubler Ross, au début, mais je l'ai lâché dès qu'il s'est... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 19:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]