Dans la maison de mes parents il y avait une pièce où l'on n'entrait jamais. Sauf lorsque l'on recevait du monde. Glaciale l'été, froide l'hiver, elle conservait la vaisselle en pocelaine, les couverts en argents et les  verres à pied en cristal dans un buffet et un meuble recouvert d'une plaque de marbre appelé désserte.

On la réchauffait, l'hiver, par un feu de cheminée allumé dès les premières heures du jour, l'été, en ouvrant les fenêtres et en comptant sur la chaleur humaine. L'une des fenêtres, considérée comme une baie vitrée était habillée d'un voilage blanc dont le rail se coinçait parfois lorsqu'on tirait sur la ficelle à pompon pour l'ouvrir.

Qui d'entre vous n'a pas joué, enfant,  dans un immense rideau ?

 

 

P1050843

Une fenêtre de ma maison : au bout du monde ...