A l'instar de Gilda, que j'ai eu le plaisir de rencontrer il y a peu, de la pulpe des doigts, tracer quelques lignes de ce samedi  ordinaire.

  • Se réveiller avec une foule d'idées et de projets en tête, et la certitude d'en réaliser fort peu.
  • S'accorder le droit de ne rien faire -ou presque-.
  • Utiliser du beurre de karité pour avoir la peau  douce et se demander soudain, celle-ci n'étant pas un organe imperméable, si cela fait augmenter le taux de cholestérol (ajouté à la délicieuse et riche tarte au citron d'hier soir, c'est redoutable !). La raclette de ce soir ne va rien améliorer.
  • Lire "Ces enfant empêchés de penser" et se dire qu'il faudrait se débarrasser plus souvent  des diktats ambiants au travail, parce que ce qu'il explique là, on en avait eu l'intuition (la différence entre la dilettante et le spécialiste...). Se demander subséquemment comment lire l'Odyssée aux élèves tout en suivant le lourd programme de physique des bac pro trois ans (on peut toujours rêver).
  • Poster quelques images sur Flickr, s'émerveiller de la vélocité de sa nouvelle connexion, avoir une pensée pour les dizaines de millions de serveurs qui nous font croire en l'immatérialité de nos écrits et autres photos et qui consomment de l'énergie, réchauffent la planète, polluent ...

  • Penser par la même occasion aux ères glaciaires

  • Rigoler en se rappelant la soirée de jeudi
  • Faire un tour au marché au moment où tous les commerçants replient leurs parapluies, apporter des boites d'œufs vides à la marchande de volaille,  constater que ses œufs sont bien numérotés 1 (merci Flo pour l'information). Acheter de l'aillet, ma gourmandise du printemps (spécial omelette de Pâques)
  • Se décider mollement à faire ménage et  lessive
  • Consulter le programme d'Utopia
  • Décider de se mettre enfin à corriger ce paquet de copies de CCF qui attend depuis longtemps (les élèves sont en stage et de toute façon je ne dois pas leur communiquer les notes), mais décider d'aller tout d'abord acheter un "pilot" violet, car c'est ce qui m'est le plus agréable pour ce type de travail ...et je procrastine.

  • Et un café avant les copies ...



PICT8700