Chaque jour est la journée de quelque chose. A l'occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, je lie la publication de Martin Winkler, (lien trouvé ailleurs).