Numéro 30

Je me sens prisonnière de mon esprit. J'ai beau user de toute la force de mes petits bras, il est rétif, il est paresseux, je ne peux en repousser les limites. Peut-être en lui jouant des tours, en biaisant, en faisant celle qui s'en détache, qui va voir ailleurs, peut-être arriverais-je à quelque chose ?
En attendant, je souffre toujours de ce handicap, qui ne me lâche pas, même en lisant les règles de grammaire : je ne sais jamais exactement quand dire ou écrire these ou those, this ou that. Que nulle prof. d'Anglais ne vienne me dire que c'est très facile.

Eh ? C'est la fin des révélations là ? Ouf !

PICT6620

The End

No ! it's tomorrow, you birdbrain !