Les vacances ne sont plus qu'un souvenir. Cuisant étant donné ma brûlure due à une bascule inopinée d'un grand faitout de pâtes sur mon bras. Comme c'est la saison des inventaires, j'ai brossé celui-ci, (oui, je l'ai déjà publié ailleurs...)

un trou de mémoire
une visite à Chaumont sur Loire
un thé chez Ladurée
six services hospitaliers
trois blogs des ratures
aussi quelques ruptures
une tente à cinq places
un catalogue de tasses
une paire de lunettes
une montagne de recettes
des dîners au restaurant
des bains dans l'océan
un feu d'artifice à Paris
une Saint Sylvestre à Saint Christoly
plusieurs livres de poèmes
et des amis que j'aime