A mon retour du théâtre en fin de  soirée, je tombe sur cette affiche :

"je l'aime je le retrouve"

La mère de famille en moi, celle qui a déjà égaré  des enfants au jardin public, eu des frayeurs au supermarché, et bronzé d'un oeil, l'autre surveillant les dos et les maillots de sa progéniture qui ne se lasssait pas de sauter dans les vagues, et je ne vous parle même pas des plages grouillantes de monde du Pays Basque, celle - là donc, s'émeut. Quoi ? Une puce électronique ? Pour retrouver ses enfants ? Ben oui, l'image montre une charmante petite fille avec des coeurs autour, l'âge de la mienne. Vraiment ? Me viennent aussitôt à l'esprit toutes les horreurs des romans de SF dont nous nous sommes si bien rapprochés. Oh c'est trop fort...Comme les prisonniers alors ?

Puis mon regard descend "demandez à  votre vétérinaire" Quoi ? C'est alors que je remarque le chat dans les bras de la petite fille (il m'avait échappé!).

Ouf...

Mais les puces des chats...Ne finissent-elles pas par piquer les humains ?